Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Roumanie

La ville durable- Comment préparer la transition ?

Revue de presse  | 

La Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Roumanie (CCIFER) a organisé mardi, le 15 mai 2018, la conférence « La ville durable – Comment réussir la transition » en partenariat avec l’Ambassade de France en Roumanie avec le but de contribuer à résoudre les enjeux complexes générés par ville durable. Cet événement vient de clôturer aussi la « Caravane de la mobilité », un cycle de conférences organisées par la CCIFER à Iasi, Cluj-Napoca, Timisoara et Sibiu, où les autorités locales, les entreprises et la société civile ont discuté les derniers projets de mobilité urbaine et les solutions de développement d’une ville durable.

Dans ce but, la CCIFER a mobilisé du savoir-faire français, public et privé, présent en Roumanie ou venant de France, des municipalités roumaines et françaises, pour un échange d’expertise autour du concept intégré de la ville durable: mobilité, infrastructures urbaines et financements européens.

« Les sociétés membres CCIFER ont l’expertise et le désir de promouvoir des solutions durables et écologiques qui pourront être les ingrédients d’une transition de succès.  Notre démarche d’aujourd‘ hui a été construite autour des trois dimensions d’une ville durable : une ville qui se maintient dans le temps et qui a la capacité de se redéfinir ; une ville qui offre une bonne qualité de vie à ses citoyens à tout moment, y compris les contraintes de proximité et mobilité et une ville où l’on peut créer de vraies liaisons avec les autorités locales. Nous désirons être un facilitateur entre les sociétés membres, les villes et tous les acteurs impliqués pour garantir la transition vers une ville durable » a déclaré Adriana Record, Directeur exécutif CCIFER.

Dans l’ouverture, l’invité spécial du Ministère français de la Transition écologique et solidaire, et de la Cohésion des Territoires, Hervé Boisguillaume, a parlé des instruments de la politique française pour des villes durables et intelligentes. Cela s’appuie sur le fait que nous devons construire ensemble la ville, comme un écosystème. Tous les acteurs intéressés, publics (Etat, région, ville) et privés (entreprises ; bureaux d’études, ONG, banquiers), mais aussi les habitants, doivent être associés à la réflexion de l’aménagement de la ville et de développement de projets.

Le panel dédié aux municipalités, avec des représentants de Bucarest, Iasi, Timișoara, Reșița, mais aussi Clermont-Ferrand (France), a démontré que les villes peuvent se transformer, les ambitions locales en étant très fortes. 

Les experts de Renault (Cecilia Tudor), Groupama Asigurari (Călin Matei), Michelin (Cyrille Roget), Arval România (Sorin Costea) et Alstom (Nicolae Dragu), ont présenté les dernières tendances au niveau de la mobilité du futur: mobilité électrique, mobilité urbaine, services digitales pour mobilité. Holcim România (Alina Surducan), ENGIE (Paul Decuseară), EGIS (Ion Beșteliu), Veolia (Valentin Zaharia) et Ateliere Fără Frontiere (Patrick Ouriaghli), ont présenté leurs solutions qui pourront réaliser la transition vers une ville durable à partir des infrastructures urbaines durables.

En plus, Tatian Diaconu (Immochan), a mis l’accent sur le rôle et la consultation des citoyens dans la réalisation d’un projet de régénération urbaine, et Carmen Dan et Livia Stan de PriceWaterHouseCoopers ont complété les présentations avec une intervention sur les fonds européens pour des projets de développement durable.

Le 14 mai, la CCIFER avec l’Ambassade de France en Roumanie, l’Institut Français en Roumanie, Business France, ont remis les prix pour le concours  « Orașe durabile », pour lequel plus de 30 dossiers ont été reçus. Les gagnants de cette année ont été : 

-Județul Prahova – catégorie “Eau, assainissement et gestion des déchets ”

-Piatra Neamț – catégorie  “Mobilité urbaine”

-Seini (Maramureș) - catégorie  “Efficacité énergétique ”

-Alba-Iulia – catégorie “Valorisation des constructions et réhabilitation du patrimoine”